Comment tirer parti de ses propres excès ?

Les excès sont des petits défauts qui paralysent la majorité de la population. Une exagération de trop donne à la personne une sensation de mal être et l’incite à se retenir constamment tout au long de sa vie. Pourtant, les personnes d’influence ont su tirer profit de leurs propres excès. Les grands leaders sont des personnes qui savent rectifier le tir. Rechercher les points dans leurs excès leur donne une influence naturelle, sans nuire aux autres. Une personne peut donc gérer les excès de sa personnalité à condition d’accepter ces « trop ».

Les excès d’énergie, pour motiver autrui

Une personne avec excès a tendance à oser tandis que les autres réfléchissent. Il existe toujours ce type d’individu dans chaque groupe. Cette personne est qualifiée de personne trop exubérante. Si vous avez ce trait de personnalité, vous pouvez le contrôler afin d’aider vous collègues. Parfois votre comportement énergique vous incite à prendre des risques, ce qui peut effrayer votre entourage. Les personnes exubérantes sont destinées à l’action. Ainsi leurs pairs doivent compenser ces excès pour en tirer profit. La personne qui peut gérer les excès de sa personnalité est celle qui est logique et rationnelle afin d’équilibrer la balance. Vous pouvez aussi vous isoler un peu et pratiquer des exercices de relaxation pour retrouver votre sérénité.

Les personnes trop exigeantes, un atout dans la réussite

Ce type de personnalité peut décourager les autres si la personne ne sait pas gérer les excès de sa personnalité. Si les attentes sont trop hautes, les critiques surviennent. Cette situation peut nuire à la motivation de vos collègues et à votre productivité. Les personnes exigeantes peuvent tirer les autres vers le haut. Il suffit juste qu’elles partagent leurs expériences par le biais d’entretien ou de formation. Pour éviter les sentiments d’insatisfaction, vous pouvez baisser vos attentes. Par exemple lors d’un projet, vous pourrez demander un brouillon et corriger petit à petit jusqu’à la perfection.

Le détachement pour supporter les coups durs de la vie

Une personne trop détachée peut nuire à l’entreprise. Les collègues peuvent penser qu’elle ne s’implique pas trop dans les activités. Ce détachement est utile dans les situations de crises. La personne est capable de garder son sang-froid et de prendre un recul pour résoudre la situation. Elle tombe rarement dans la panique. Pour que les malentendus entre collègues se dissipent, la personne peut parler de sa personnalité à autrui. Elle peut par exemple dire qu’elle est ouverte à toutes requêtes même si elle dialogue très peu.

Ecole et études : que peut le coaching scolaire face à un élève en difficulté ?
Comment trouver une formation de coaching près de chez soi ?